Partager

LA CHAUFFE

 

Principe de fonctionnement d'un four à bois

Le principe d'un four à bois

La chauffe d'un four Le Panyol est rapide et économique.
4 à 8 kg de bois suffisent pour atteindre une température proche de 400°C en 1h30 environ de combustion.
Grâce à la forme de la voûte et aux proportions de l'ouverture, l'air pénètre par la partie inférieure de l'entrée et circule naturellement en assurant une combustion parfaite tandis que les fumées sont expulsées par la partie supérieure et l'avaloir.

La chaleur est accumulée dans la masse importante de terre cuite réfractaire selon un rendement optimisé par la forme et l'épaisseur des pièces.
Une fois à température, le four Le Panyol restitue par rayonnement la chaleur accumulée, de façon très lente.

 

 

 

Dérhumage d'un four à bois

Le dérhumage

Une fois la construction du four terminée, pendant les 8 premiers jours, procéder à une série de petits feux afin d'évacuer l'humidité résiduelle.
De même, après une longue période de non utilisation, une ou deux petites chauffes peuvent être nécessaires avant une cuisson.
Une remise en service trop hâtive pourrait détériorer votre four.

Voir la vidéo en fin d'article.

Chauffe d'un four à bois

La chauffe du four à bois

Durant la chauffe du four, la porte doit rester ouverte.
Allumer le feu à proximité de l'entrée afin de lui fournir, au démarrage, l'oxygène nécessaire.
Charger le bois progressivement, en laissant toujours la porte ouverte.
Puis, petit à petit, pousser le feu vers le centre et enfin au fond.
Le four atteindra rapidement la température désirée.
Le conseil « Le Panyol » : la Pyrolyse sera réalisée lorsque la totalité de votre voûte sera redevenue blanche.
Le four a alors accumulé suffisamment de calories pour plusieurs heures de cuisson.
A la fin de la chauffe et suivant le type de cuisson souhaitée, les braises pourront être soit conservées au fond du foyer pour une cuisson foyer ouvert,  soit évacuées avec un accessoire pour une cuisson foyer fermé.

Quel bois pour un four à bois ?

Quel bois de chauffe pour un four à bois ?

Privilégier un type de bois localement disponible dans votre région ou dans votre pays. Tous les bois sont efficaces mais possèdent des rendements différents.

Essence : Privilégier des bois durs comme le charme, chêne, hêtre, frêne, à forte puissance de chauffe. Bannir les bois de récupération, traités ou peints.

Section : Utiliser des petites bûches fendues, idéalement de 20 à 25 cm de longueur et de 3 à 4 cm de diamètre pour le démarrage du feu et de 10 cm de diamètre pour le maintien de la température.

Séchage : Plus que l'essence du bois, c'est son taux d'humidité qui est le plus important. Le pouvoir calorifique est inversement proportionnel à sa teneur en eau. Nous recommandons un taux d'humidité inférieur à 20%.