Partager

COMMENT ENTRETENIR SON FOUR A BOIS ?

 

Pyrolyse dans un four à bois (entretien et nettoyage)

Ce n'est pas là la moindre de ses vertus, la Terre Blanche nécessite un entretien très réduit !
En chauffant votre four, les matières grasses et dépôts naturels dus à la précédente cuisson sont éliminés par le feu et laissent place à un four propre et nettoyé. C'est la pyrolyse (voir la vidé en bas d'article).
L'aspect intérieur blanc d'origine retrouvé est votre garantie sanitaire.
Selon la fréquence d'usage, prévoir un ramonage du conduit de fumée tous les 1 ou 2 ans (tous les ans si le four est à l'intérieur de la maison).

Ce ramonage peut être effectué par l'utilisateur ou une société spécialisée (un certificat de ramonage peut être demandé par l'assurance si le four est à l'intérieur).

La qualité du bois utilisé influe sur les dépôts dans le conduit : bois vert, résineux…

Entretien d'un four à bois

Pour toutes vos grillades, les viandes sont posées directement à même la sole. Pas de grille ou de plaque à nettoyer !

Si la sole est salie pendant la cuisson (garniture de pizzas, graisses de viande…), ramener les braises rougeoyantes quelques instants sur les salissures ; elles seront brûlées ; vous pourrez continuer vos cuissons tranquillement. Au feu suivant, la pyrolyse nettoiera le four.

Le four Le Panyol doit être obligatoirement protégé des intempéries par un toit assez large de façon à ce que le four et les dalles de sole ne prennent pas l'humidité. Il doit rester sec l'hiver car le gel, après absorption d'eau, le rendrait hors d'usage. Après une période d'hivernage, le four doit être réchauffé lentement par une série de petits feux pour éliminer toute humidité possible.

Dans ces conditions, votre four Le Panyol vous accompagnera de très longues années.

 

Voir la pyrolyse en image :